L’étude des sols, une base essentielle de la géotechnique

géotechnique

Publié le : 18 octobre 20224 mins de lecture

Une étude des sols fournit des informations utiles et précises, du point de vue hydrogéologique. Elle renseigne également sur d’autres aspects du terrain concerné. Avec des géotechniciens expérimentés, une telle analyse livre tous les secrets du sol et du sous-sol en question. Avant l’assainissement prévu, cette étape a toute son importance.

Un recueil de données réglementé

Sur place, là où l’étude a lieu, le géotechnicien effectue des recherches approfondies concernant les caractéristiques du sol. Parmi ces éléments figurent la texture et la perméabilité de la terre. Sa profondeur fait également l’objet de mesures minutieuses. Les études de sols tiennent aussi compte des pierres et autres minéraux présents dans le périmètre analysé. De manière prioritaire, la détection d’eau ou d’un accès à la nappe phréatique est mentionné dans le rapport du spécialiste en géotechnique. Un éventuel risque d’inondation sera aussi signalé après les observations idoines. Des données complémentaires sont portées à la connaissance des intéressés, comme un relevé topographique. L’étude géotechnique établit également les limites de la parcelle et évoque ses diverses caractéristiques : la présence d’arbres par exemple et les accès disponibles. Un bureau d’études spécialisé se charge de tous les détails.

Une étape cruciale avant l’assainissement

Avant tout projet de construction, quel qu’il soit, l’épuration de l’eau et son évacuation doivent être envisagées. En effet, le sol lui-même constitue le dernier stade de la purification des eaux usées, après le passage par la fosse septique. Le terrain doit donc pouvoir garantir ce processus initial en répondant à deux critères. En premier lieu, la vitesse à laquelle les eaux usées peuvent s’évacuer doit être suffisante. Par ailleurs, pour éviter tout risque de pollution, il faut veiller à détecter la présence éventuelle d’une nappe phréatique, que cette réserve d’eau dans le sous-sol soit permanente ou provisoire. La perméabilité du sol est l’élément crucial pour les calculs qui permettent d’évaluer la vitesse d’absorption des eaux usées purifiées. Plus la terre est sableuse, plus vite l’eau s’écoulera. Le coefficient de perméabilité détermine ce temps d’infiltration.

Choisir le bureau d’études idoine

Une étude géotechnique ne s’improvise pas, elle exige des spécialistes qualifiés. Les études des sols constituent le domaine privilégié des bureaux dédiés, ces derniers préconisant en outre les travaux à réaliser si nécessaire. Les professionnels en ingénierie géotechnique analysent la résistance du sol, notamment par des forages et des sondages du terrain. La mécanique dite des sols et celle des roches sont pertinentes à cet effet. Par le biais de logiciels spécifiques, les calculs idoines renseignent les techniciens sur les caractéristiques du terrain. Il s’agit d’un véritable travail en équipe, supervisé par des ingénieurs géotechniciens. Leurs conclusions sont déterminantes pour prévoir la mise en place d’un système d’assainissement adéquat. L’étude du sol réalisée au préalable permet de choisir le dispositif qui convient, grâce à des indications sur mesure du bureau d’études en ingénierie géotechnique.


Plan du site